LE MONDE JOU

192 pages, éditions Verticales, 2005.

Le Monde Jou est un témoignage, un documentaire fiction s’appuyant sur les dynamiques récentes du capitalisme, sur ses réaménagements, agrémenté çà et là de quelques effets stylistiques de l’époque. C’est aussi une farce, opposée à la farce atomisante en cours.

"Traité de philosophie ? Méthode de " développement personnel " ? Manifeste néo-dadaïste ? Mélopée énumérative de poésie sonore ? Samizdat d’activisme underground ? Roman d’anticipation rétro-futuriste ? Éric Arlix joue avec malice de ce mixage des genres, l’acte de résistance de ce livre tenant moins à une auto-valorisation artistique qu’à simplement identifier, rassembler et stocker les matériaux d’une lucidité active pour aujourd’hui et pour demain." (4ème de couv).

éditions Verticales